Top 10 des virus informatiques les plus dangereux en 2021
Les virus informatiques font le quotidien des hackers. En vérité, il ne se passe pas une seule journée sans que les hackers ne développent des virus de plus en plus performants dans le but de démanteler notre système de sécurité informatique.
Lorsque ces virus attaquent nos appareils, nos données deviennent vulnérables. Néanmoins, malgré ce danger, certaines personnes sont toujours réfractaires à l’idée d’installer un antivirus sur leur PC.
Les virus informatiques les plus dangereux
Dans un premier temps, il faut savoir qu’un virus informatique est un automate autoréplicatif qui, à la base, était non-malveillant. Néanmoins, de nos jours, des codes malveillants sont ajoutés aux programmes de ces automates par les pirates informatiques (hackers). Leur objectif est clair : nuire au réseau informatique des cibles. 
Certains virus informatiques sont très dangereux et provoquent d’immenses dysfonctionnements. 
En général, ils se propagent rapidement d’un ordinateur à un autre par le biais d’échange de données numériques : réseaux informatiques, smartphones, clés USB, CDs, etc. Les années passent mais les pirates informatiques ne manquent pas d’ingéniosité, ni de créativité dans ce domaine. Des virus de plus en plus performants sont créés et propagés, permettant aux hackers d’accéder à vos données sensibles, personnelles et confidentielles.
 Sachez que nul n’est à l’abri de voir son appareil infecté par un virus informatique. Voici donc pour vous le top 10 des virus informatiques les plus dangereux, actifs et redoutables qui circulent sur internet en 2021.
1. ILoveYou
Ce virus informatique existe depuis les années 2000 et a fait des millions de victimes à travers le monde. Néanmoins, bonne nouvelle : son mode opératoire est connu. Malgré tout, de nombreux internautes naïfs tombent encore dans le piège de ce virus. Comment ? En ouvrant une pièce jointe intitulée « Love-Letter-for-you.txt.vbs » dans leur boîte mails. A peine ouverte, cette pièce jointe libère le virus informatique. Dès lors, tous les fichiers se trouvant sur votre ordinateur sont modifiés et les hackers ont accès à votre carnet d’adresses. Ils s’en serviront pour envoyer des e-mails à vos contacts, puis très vite votre appareil souffrira d’un ralentissement.
2. CryptoLocker
Les «rançongiciels» ou ransomwares sont des virus qui sévissent depuis 2013. Parmi eux, l’un des virus informatiques les plus dangereux : CryptoLocker. Il peut s’infiltrer via un e-mail, sur un site de téléchargement ou un site de partage de fichiers. Dès que vous ouvrez le fichier contaminé, un écran apparaît vous informant que votre ordinateur est bloqué et que, pour le débloquer, vous devrez payer une rançon. Si vous ne le faites pas dans le temps imparti, les hackers vous indiquent que toutes les données de votre PC seront détruites.
3. Jigsaw
Fonctionnant comme CryptoLocker, JIGSAW semble encore plus dangereux. Il ne laisse qu’une heure à sa victime pour payer la rançon sous peine de voir disparaître toutes les données de son ordinateur. Avec ce virus, elles seront détruites très rapidement. En effet, en 72 maximum, les disques seront vidés !
4. Petya
Voici un autre ransomware. Celui-ci cible les entreprises et menace de paralyser totalement le fonctionnement des appareils et le réseau informatique des victimes. Pour ce faire, il crypte les données, ainsi que les fichiers systèmes. Les hackers sont pleinement conscients du pouvoir qu’ils ont sur les entreprises et des dégâts qu’ils peuvent faire, c’est pourquoi ils demandent une rançon très élevée.
5. Locky
Les « rançongiciels » ou ransomwares sont des virus qui sévissent depuis 2013. Parmi eux, l’un des virus informatiques les plus dangereux : CryptoLocker. Il peut s’infiltrer via un e-mail, sur un site de téléchargement ou un site de partage de fichiers. Dès que vous ouvrez le fichier contaminé, un écran apparaît vous informant que votre ordinateur est bloqué et que, pour le débloquer, vous devrez payer une rançon. Si vous ne le faites pas dans le temps imparti, les hackers vous indiquent que toutes les données de votre PC seront détruites.
6. Heartbleed
Protéger son ordinateur avec un mot de passe ou un code n’est pas suffisant face à Heartbleed. En effet, ce virus informatique est le roi de la récupération de mots de passe. Il réussit à récupérer petit à petit des fragments de vos codes, jusqu’à les reconstituer entièrement.
7. Freak
FREAK est un virus qui arrive à déceler la moindre de faille de sécurité du protocole TLS. Il s’attaquera tout spécialement à votre compte en banque. Ce virus crypte votre PC pour y avoir accès et y installer des logiciels malveillants espions. Une fois installés, toutes vos communications seront surveillées. C’est ainsi que les pirates arrivent à prendre possession de votre compte bancaire et vous vous en doutez, à voler votre argent.
8. Stuxnet
8ème dans la liste des virus informatiques les plus dangereux en 2020, Stuxnet a été découvert en 2010. Il est utilisé par la NSA en collaboration avec l’unité 8200 : les renseignements de l’Armée de défense d’Israël. Ce virus leur a notamment permis de détruire des centrifugeuses d’enrichissement d’uranium localisées en Iran. Lorsqu’il est installé, il est capable de modifier la vitesse de fonctionnement des machines, jusqu’à les détruire. 
9. Regin
Créée par la National Security Agency et son homologue britannique, le Government Communications Headquarters, Regin est une plateforme de cyber-espionnage. Elle a pour objectif de collecter des données et prendre le contrôle total des ordinateurs ciblés. Ce virus permet aux hackers de récupérer des mots de passe, d’espionner des conversations téléphoniques, ainsi que de récupérer des e-mails. Regin est actif depuis 2008 et a déjà été utilisé pour espionner les institutions européennes, les entreprises de télécommunication et certaines sociétés privées.
10. Waledac
Waledac est un virus qui vous envoie les mêmes spams à longueur de temps. Il a notamment servi à l’envoi massif de spams pour du viagra. Ces envois sont dus aux botnets (réseaux de robots). Dans sa période la plus faste, Waledac a envoyé près de 5 millions de messages par jour. S’il semble que ce virus en particulier a été éradiqué en 2010 par Microsoft, il a servi a créer de nouveaux botnets encore plus redoutables. Ces derniers enverraient de nombreux spams provenant de divers serveurs.
Comment détecter un e-mail de Phishing ?
Quelles sont les vulnérabilités les plus exploitées ?
Comment éviter les cyber attaques qui utilisent la messagerie ?
Coronavirus : cybermenace mondiale ?